Méningite à streptocoques du groupe B

Streptocoques du groupe B (Streptococcus agalactiae)

Les streptocoques du groupe B (SGB) colonisent la gorge, les intestins et le vagin d’au moins 30 % de la population (chez les femmes enceintes, cette proportion atteint 40 %) sans provoquer le moindre symptôme. La plupart des infections à streptocoques du groupe B surviennent chez les bébés de moins de trois mois. La fréquence est d’environ un cas sur 1 000 naissances. Chez une mère porteuse de la bactérie, il y a 50 % de chances que son bébé devienne infecté avant ou durant la naissance.

En général, les mères sont immunisées contre les types de SGB qu’elles portent, et elles transmettent des anticorps à leur bébé au cours de huit dernières semaines de la grossesse. Il en résulte que moins de 1 % des bébés qui naissent à terme en portant des SGB présentent une méningite à SGB ou une autre infection grave à SGB. Les bébés prématurés, en revanche, notamment ceux de moins de 32 semaines, ne partagent pas les anticorps de leur mère et courent dès lors un risque nettement plus élevé. Les infections à SGB chez les nouveau-nés sont graves, puisqu’elles entraînent un taux de mortalité allant jusqu’à 20 %, et que de nombreux survivants gardent des lésions cérébrales définitives. Chez les nouveau-nés, il existe principalement deux types d’infection à SGB : l’infection d’apparition précoce et l’infection d’apparition tardive.

L’infection d’apparition précoce se transmet au cours des 7 premiers jours après la naissance. Il s’agit d’une combinaison de pneumonie et de septicémie (grave empoisonnement du sang). Les symptômes sont souvent présents à la naissance ou apparaissent au cours des premières heures après l’accouchement. Habituellement, la pneumonie, sévère et accompagnée d'une intense détresse respiratoire, se complique d'une grave infection du sang responsable d'un choc.

Les facteurs de risque comprennent :

  • Accouchement prématuré
  • Naissances multiples
  • Perte des eaux avant le début du travail
  • Infection des voies urinaires de la mère par le SGB
  • Fièvre chez la mère durant le travail
  • Antécédent d’infection à SGB chez un nouveau-né
L’infection d’apparition tardive survient entre le 8e jour après la naissance et l’âge de 3 mois. Elle peut consister en une septicémie, isolée ou accompagnée d'une méningite, d'une pneumonie ou d'une infection articulaire.

Il n’existe encore aucun vaccin contre l’infection à SGB chez le nouveau-né. Le traitement par antibiotiques peut être administré à la femme pendant le travail lorsque celle-ci présente un risque élevé. Cette précaution réduit le risque d'infection précoce à SGB, mais n’exerce aucun effet sur la fréquence des infections tardives liées au même germe.

Dans tous les cas d’infection à SGB, des antibiotiques sont administrés par voie intraveineuse. Le traitement dure habituellement deux semaines.

La femme ayant donné naissance à un bébé infecté par le SGB ou dont l’enfant est mort des suites de l’infection n’a pas de reproches à se faire. Le SGB compte parmi les nombreuses bactéries qui colonisent normalement l’organisme. Le fait d’être porteuse de ces bactéries est un phénomène parfaitement naturel n’ayant aucun rapport avec l’hygiène ou le comportement.

 

Nº de téléphone ou de télécopieur : (519) 746-8306
Ligne sans frais : 1 800-643-1303
Courriel : fund@meningitis.ca
Déni de responsabilité
Prendre connaissance du déni de responsabilité
Boîte postale 8015 R. - P.O. Parkdale
Waterloo (Ontario) N2L 6J8
Nº d’organisme de bienfaisance : 89751 8429 RR0001
Suivez-nous Suivez-nous